Lingerie et savoir-faire corsetier : quelle différence ?

Le terme lingerie nous est familier, on sait à quoi il fait référence, on l’emploie plus ou moins régulièrement, il n’a plus trop de secrets pour nous. Mais c’est loin d’être le cas pour la corseterie... Ce mot nous paraît tout de suite plus technique, plus spécialisé, plus flou aussi, bien qu’il soit souvent utilisé (à tort) comme un synonyme de lingerie. Ces deux termes sont pourtant à distinguer : le savoir-faire corsetier mérite que l’on se penche davantage sur ce qui le différencie de la lingerie en général. Et qui mieux que notre modéliste, pour nous expliquer les différences entre la lingerie et la corseterie, et en quoi Meïla fait davantage appel au savoir-faire corsetier ?

Vous voilà désormais initiées au savoir-faire corsetier en général et à la façon dont Meïla en fait usage au cœur de ses collections. Si l’utilisation d’armatures caractérise un produit de corseterie, il n’en reste pas moins que l’importance de la structure et la technicité du savoir-faire restent les principaux éléments qui différencient la corseterie de la lingerie. En bref, la corseterie fait partie de la lingerie, mais la lingerie est loin d’être toujours de la corseterie. 

Et si nous lancions le débat : et vous, plutôt avec ou sans armatures ?