Le boom de la culotte menstruelle : quand la lingerie révolutionne les règles

Longtemps boudée, la culotte fait son grand retour avec un atout de taille : celui de révolutionner nos règles ! Alors qu’on pensait avoir fait le tour de toutes les alternatives pour nous protéger tous les mois, que chaque femme avait sa petite préférence -plus ou moins par défaut-, la culotte menstruelle a débarqué et semble avoir mis tout le monde d’accord ! Que vous l’ayez essayée, adoptée, ou pas encore, on vous en dit plus sur cette révolution de la lingerie, du bien-être des femmes et de la planète. Rien que ça !

La révolution de la culotte menstruelle

Commençons par un constat chiffré : une femme a ses règles en moyenne 2 400 jours dans sa vie, soit pas moins de 6 ans et demi, et utilise (et jette) entre 11 000 et 15 000 protections menstruelles (serviettes, tampons) au cours de sa vie. On comprend dès lors l’importance de ce sujet et ses enjeux.
Ces dernières années, la méfiance s’est accrue à l’égard de la composition des tampons et serviettes hygiéniques. Les produits chimiques utilisés pourraient en effet s’avérer cancérigènes, perturbateurs endocriniens ou déclencheurs du syndrome du choc toxique. Dans ce contexte, la cup a fait son apparition en tant que nouvelle alternative mais n’a pas réussi à convaincre toutes les femmes. 
La prise de conscience écologique a également impacté notre façon de consommer. Les consommateurs sont plus sensibles à la provenance des matières premières, au pays de fabrication, à l'impact pour notre santé et celle de la planète...
Ainsi, entre le souhait d’une protection plus naturelle pour son corps, plus respectueuse de l’environnement, plus agréable et plus esthétique, la culotte de règles s’est imposée comme la solution face à de nombreux mécontentements et insatisfactions de la part des femmes. Tout droit venue des Etats-Unis, elle a conquis de nombreux pays, et notamment la France, en moins de cinq ans. En 2020, 8% des Françaises ont acheté des culottes menstruelles selon une étude Kantar (2021). Et ce boom semble bien parti pour durer dans le temps puisque selon une autre étude du cabinet Future Market Insights, le marché mondial des culottes menstruelles devrait encore croître de 15,8% par an d’ici 2030 ! 

Les avantages de la culotte menstruelle

Comme rapidement évoqué précédemment, les atouts de la culotte de règles sont nombreux et méritent de s’y pencher plus en détail.
  • Le confort en toute sécurité
C’est l’un des principaux critères que les femmes prennent en compte à l’heure de choisir leur protection menstruelle : la culotte se démarque par son côté pratique, confortable et agréable. Elle permet de ne plus avoir à penser à changer toutes les trois heures sa protection hygiénique et d'éviter cette sensation de gêne. La culotte menstruelle accompagne vos mouvements tout en apportant un sentiment de liberté et de fraîcheur : l’essayer, c’est l’adopter !
  • La composition
De nombreux rapports se suivent et se ressemblent, soulignant la présence de substances chimiques et de perturbateurs endocriniens, bien qu’en infime quantité, dans la composition des serviettes et tampons. La culotte menstruelle, elle, ne contient pas ces produits toxiques pour la santé et pour la planète. C’est d’ailleurs un critère de taille pour Meïla puisque nous veillons à ce que nos tissus possèdent le label OEKO-TEX® Standard 100 certifiant qu’ils ne contiennent pas de produits chimiques pour la santé, et ce, à chaque étape de leur traitement.
  • L’écologie
Si une femme utilise environ 11 000 protections hygiéniques au cours de sa vie, ce sont donc tout autant de de déchets qui sont jetés, qui ne mettent pas moins de 500 ans à se dégrader ! La culotte de règles est donc une alternative pertinente pour limiter l’impact environnemental.
  • Le coût
Se munir de quelques culottes coûte certes plus cher que les autres types de protection mais il s’agit d’un investissement à plus long terme. Elles sont utilisables plusieurs années et en comparant leur prix à ceux de toutes les serviettes ou tampons nécessaires sur cette période, les calculs sont formels : le coût est amorti rapidement ! Selon une enquête Le Monde, le prix des protections hygiéniques « traditionnelles » par femme et par cycle serait de 7,50 €, soit 90 € par an, et 270 € sur trois ans. À comparer à l’achat de 4 culottes menstruelles à 50 €, soit 200 € en trois ans… Les chiffres ont parlé !
  • La capacité d’absorption
La culotte de règles l’emporte ici également puisque sa capacité moyenne d’absorption est équivalente à 3 tampons. Dans la plupart des cas, c’est grâce à ses trois couches de tissu savamment pensées pour être esthétiques, efficaces et discrètes : la maille en coton du fond de culotte qui est en contact direct avec la peau, la maille absorbante au niveau de la zone de protection, faite de matières anti-odeurs et antibactériennes (en coton ou fibres tirées du bois d’eucalyptus ou de bambou), et une couche imperméable mais respirante qui évite les fuites. De quoi avoir l’esprit tranquille pour les flux légers et normaux, et en début et fin de cycle !
  • L’adaptabilité
La culotte menstruelle s’adapte à toutes les femmes, à tous les corps, à toutes les envies, à toutes les formes (le tanga menstruel existe aussi !), à tous les flux mais aussi à tous les usages ! Si elle est initialement pensée pour faciliter la période des règles, elle peut également s’avérer être une alliée de taille dans le cas de légères fuites urinaires, spotting ou pertes abondantes. De plus, elle peut se porter à tout moment en cas de menstruations irrégulières pour ne pas avoir de mauvaises surprises.
  • L’avancée sociale
Et si tout cela ne suffisait pas, au-delà de ses nombreux avantages pour les femmes et la planète, la culotte de règles est aussi un objet libérateur et à impact sociétal.
La société perpétue en effet l’idée selon laquelle les règles sont un sujet tabou, sale et honteux pour les femmes, mais les langues se délient et les mentalités changent petit à petit depuis quelques années. La culotte menstruelle aide ainsi à réconcilier les femmes avec leurs règles et les invite à se libérer de leurs complexes. Ce n’est plus une protection hygiénique dans une boîte fluo à aller chercher au fond d’un supermarché mais une véritable pièce de lingerie.
Comment choisir sa culotte menstruelle et l’entretenir ?
Que vous ayez un flux léger, moyen ou abondant, que vous préfériez la culotte au tanga, ou la dentelle aux imprimés, vous ne serez pas déçues en découvrant que la culotte menstruelle s’adapte à toutes les envies et tous les besoins !
On vous conseille de commencer par vous créer une petite collection de 3 ou 4 culottes menstruelles pour pouvoir faire un roulement au cours de votre cycle. À vous de trouver ensuite votre propre routine pour les laver pendant ou à la fin du cycle, en fonction de votre flux et de votre collection ! Et pour entretenir sa culotte de règles, il suffit de la rincer jusqu'à ce que l'eau soit claire, avant de la laver, à la main ou en machine, à 30° C et en suivant nos conseils pour entretenir et laver sa lingerie.

Révolutionner la culotte de règles façon Meïla

La culotte menstruelle Meïla est inédite en France : elle est coordonnée au soutien-gorge pour l’intégrer à un ensemble de façon imperceptible et la considérer comme une pièce de lingerie de tous les jours, et non comme un mono-produit uniquement dédié à la période des règles… Une façon de plus d’honorer notre promesse de proposer une alternative aux femmes qui ne souhaitent pas faire de compromis entre confort et féminité. La culotte de règles Meïla, c’est aussi une coupe taille haute pour se sentir plus à l’aise pendant cette période. 
Enfin, pourquoi les culottes menstruelles devraient toutes être noires ? C'est là un autre défi que nous avons souhaité relever, en proposant la culotte menstruelle Meïla dans les différents coloris de nos collections Bois de santal et Imprimé fleuri. Mais soyez rassurées, nous avons pensé à tout : pour éviter l'inconfort visuel du flux, la doublure coton intérieur est bleu marine ! 
Elle est actuellement disponible pour flux léger, soit l’équivalent d’un tampon normal qui peut se porter jusqu’à 12h. Et d’autres modèles sont à venir très prochainement pour s’adapter aux flux plus abondants grâce à une maille plus absorbante et une zone de protection élargie et tout aussi confortable !
Parce que la révolution Meïla ne fait que commencer…